top of page
mama-swing.png

Description
 

Dans les années 30, la chanteuse américaine Joséphine Baker joue au théâtre des Céles- tins. Un dimanche après-midi, elle décide d’aller voir le célèbre Guignol au théâtre du Gymnase, quai saint Antoine ; elle tombe sous le charme ! Enthousiaste, elle va même chanter une chanson, s’accompagnant au piano. Dans la foulée le dernier descendant de Laurent Mourguet, alors directeur du théâtre, Ernest Neichthauser, sculpte son effigie. La marion- nette de Joséphine trône encore dans notre collection.

Si Lyon est la patrie de Guignol, elle est aussi, c’est moins connu, un haut lieu du jazz. Le célèbre Hot Club de Lyon, créé en 1948, est le plus ancien club de jazz d’Europe. Avant la seconde guerre mondiale, Guignol et ses interprètes n’ont pu échapper à cette nouvelle mu- sique qui déferlait sur la France.

Joséphine Baker, résistante, femme de combat, et Guignol, justicier, éternel contestataire, étaient fait pour se rencontrer, à tout le moins, pour se croiser. C’est ainsi qu’est né « Mama Swing», spectacle directement inspiré de cette rencontre historique, qui met en scène la chanteuse dans le rôle titre avec l’intention folle de réconcilier les amateurs de be bop et ceux du swing, les tenants d’un Guignol traditionnel et les passionnés d’une marionnette plus contemporaine.

Guignol et Mama Swing

Tout public dès 3 ans | 55 minutes

 Hors Les Murs 

Distribution
 

Projet mené par Alexandre Chetail
Mise en scèn
e : Emma Utges
Marionnettistes : Gustave Amoureux, Alexandre Chetail, F
lore Goubeau
Musicien : Patrick Guillot
Lumières
: Mélanie Duret
Régie générale et son : Jérémie Quintin
Fabrication marionnettes : Sabine Courbière, Patrick Gabet, Léa Caron
Décors : Charles Auburtin
Costumes : Pauline Marc

bottom of page